Fin de l’épisode Coupe de France pour nos Seniors A ! Un grand bravo et merci à eux !

Après un formidable parcours en Coupe de France l’équipe première de l’ESTF s’est inclinée 1-0 à BREST contre l’ASPTT !

C’est historique pour le club et nous avons tous été très fiers de soutenir les verts et blancs !

Rappelons que nous aurons encore l’occasion de le faire prochainement (sans parler du championnat) étant donné que nous l’équipe bascule automatiquement en Coupe Région Bretagne !
La famille s’agrandit et les supporters sont la ! Pour en témoigner voici l’article de la Ligue de Bretagne (que nous remercions au passage) paru sur leur page après le match de dimanche :

liguedebretagneL’ASPTT Brest (PH) petit poucet de la LBF au 7ème tour.

La PH était assurée d’avoir un représentant au 7ème tour puisque le tirage au sort du 6ème tour avait fait que 2 des 3 « petits poucets » allaient se rencontrer et l’ASPTT Brest du président Félix Guillou recevait en ce dimanche 23 octobre le club Brétillien de l’ES Thorigné-Fouillard de son alter-ego Gérard Friquet. Si la veille l’AS Plouvien autre club de PH était malheureusement sortie avec les honneurs et la tête haute face au Vannes OC (CFA2) « dame météo » avait été au rendez-vous : soleil, ciel bleu, température automnale et un très nombreux public au rendez-vous. Alors que ce dimanche « dame météo » a boudé avec une pluie pratiquement continuelle, du vent et une température plutôt frisquette, on a eu juste droit à une petite accalmie au cours de la deuxième période. Cela n’aura pas empêché les quelques 300 personnes qui auront bravé ce mauvais temps pour venir voir qui de l’ASPTT Brest ou de l’ES Thorigné-Fouillard deviendrait le « PETIT POUCET » du 7ème tour.

Je vais juste revenir rapidement sur le déroulement du match car je tiens à m’attarder un peu plus longuement sur les SUPPORTERS et SUPPORTRICES de l’ES Thorigné-Fouillard qui ont été tout simplement GENIAUX et le mot n’est pas trop fort. Parmi les supporters les Thoré-Folléens on note la présence de leur maire M. Jean-Jacques Bernard qui n’a pas hésité à effectuer les quelques 500 kms aller-retour pour venir encourager joueurs, dirigeants et supporters d’un club qui avoisine les quelques 300 licenciés ! Présence qui aura très certainement fait plaisir à l’ensemble des composantes du club.

Compte tenu des échos que l’une et l’autre des deux équipes avaient pu se procurer on était en droit de s’attendre à un match de qualité et ce malgré des conditions météorologiques déplorables mais sur une pelouse en excellent état. Le gros regret et ce à la plus grande stupéfaction des visiteurs c’est l’absence d’abri digne de ce nom car la tribune disposant pourtant d’un bon nombre de place assises ne peut pas être utilisée pour des raisons de sécurité et qu’en plus elle n’a plus de toiture qui n’a pas résistée aux différentes tempêtes qui s’étaient succédées précédemment. Pour résumé succinctement la rencontre on pourrait dire que c’est un fait de jeu qui aura permis aux joueurs d’Olivier Richard suppléé sur le banc de touche par Yann Pennès pour cause de suspension d’ouvrir le score dès la 9ème minute par l’intermédiaire de Giovanni Murolo bien aidé par une hésitation du gardien adverse. Si au final c’est le seul et unique but qui suffit au bonheur de tout un club qui a sanctionné cette rencontre on aurait néanmoins aimé qu’elle soit plus prolifique en nombre de but ne serait-ce que pour réchauffer le public. Certes ce type de but fait parti du jeu et encore plus en Coupe de France car comme le disait Olivier Richard le coach Brestois : « En Coupe de France si le fait de recevoir offre un avantage, celui de marquer en premier est souvent primordial également » (sic) Julien Da Silva en bon capitaine aurait pu permettre à ses adversaires d’avoir un peu moins de regrets si sa frappe de la 90ème minute avait porté le score à 2 – 0 faisant ainsi oublier (en parti seulement) l’ouverture malheureuse du score. Dans le temps additionnel les joueurs de Kévin Follain vont bénéficier coup sur coup de deux coups francs aux 40 mètres sur lesquels ils vont tout donner pour offrir des prolongations à leur supporters qui n’ont cessé de les encourager et qui les auraient amplement méritées, mais la défense locale faisait bonne garde et c’est tout un stade qui explosait de joie pendant plusieurs minutes au coup de sifflet final donné par Simon Le Roux à l’issue du temps additionnel. Cette qualification de l’ASPTT Brest est HISTORIQUE pour ce club formateur qui mériterait mieux au niveau des infrastructures pour eux-mêmes mais aussi pour l’accueil de leurs adversaires surtout comme ceux qu’ils ont accueillis ce dimanche.

L’ensemble du club de Thorigné-Fouillard n’a d’ailleurs pas manqué de remercier leurs hôtes du jour pour l’accueil qui leur a été réservé et au vu de l’animation que supporters et supportrices ont démontrée, avant, pendant et après la rencontre, on aurait presque pu croire qu’ils étaient à domicile et que c’étaient eux qui s’étaient qualifiés, mis à part les joueurs et leur staff bien évidemment. Ils étaient une petite centaine à avoir fait le déplacement en car pour une cinquantaine d’entre-eux ou en voitures particulières pour d’autres. Aux dires des uns et des autres cette ambiance est coutumière même lors des matchs qu’ils disputent à domicile. Je leur ai avoué que depuis que je fais ce travail de correspondant au sein du District, j’ai rarement vu de tels supporters adverses mettre une telle ambiance bonne enfant alors même que leur équipe a été battue et que si la Ligue de Bretagne se devait de décerner un titre tout honorifique soit-il au meilleur public en déplacement je voterai des deux mains pour ceux de l’ES Thorigné-Fouillard club qui plus est faisait parti des « trois petits poucets » du 6ème tour. Vraiment vous méritez TOUTE LA SYMPATHIE de vos hôtes du jour qui vous souhaitent une bonne continuation tant en championnat qu’en Coupe Région Bretagne et autres coupes à venir. Pour terminer avec ses supporters et supportrices j’ajouterai que certains et certaines d’entre-eux exécutaient une haie d’honneur à chaque joueur, en scandant leur nom, au fur et à mesure que les uns et les autres remontaient des vestiaires pour rejoindre le club-house. A leur égard le coach Kévin Follain a dit ceci : « Je suis déçu pour nos supporters qui ont fait plus de trois heures de route. On a de la chance car on a toujours beaucoup de monde pour nous soutenir. Aujourd’hui ils ont été GRANDIOSES car on se sentait comme à domicile avec eux, malheureusement cela n’a pas suffit… » (Source le Télégramme Pages Sports du lundi 24 octobre).

L’ASPTT avait aussi constitué un « KOP » dirigé par Bruno Vokozic et qui réunissaient des jeunes de l’école de foot du club dont certains ont accompagné les joueurs des deux équipes à leur entrée sur le terrain. Robert Jestin, délégué aux sports à la Mairie de Saint-Pierre a honoré les dirigeants du club par sa présence, ainsi que MM. Jean-Claude Hamon, président toutes sections de l’ASPTT et Alain Le Floch, président du District. A ces personnes s’ajoutent les sympathisants du club tel que Claude Fisset et quelques anciens joueurs qui n’ont pas oublié leur passage au sein de ce club familial. Remerciements aux bénévoles qui malgré de mauvaises conditions météorologiques ont tout mis en œuvre pour accueillir du mieux possible, joueurs, dirigeants et spectateurs et ils l’ont parfaitement réalisé.

Remerciements également à tous les partenaires qui soutiennent le club toute l’année et plus particulièrement Intersport qui a doté tous les jeunes accompagnateurs d’un tee-shirt sur lequel était inscrit « INTERSPORT PARTENAIRE ASPTT COUPE DE FRANCE » et la société COURS CENTER » dirigée par Frédéric Le Moal. Notre « petit pouce » connaîtra son prochain adversaire Jeudi 27 lors du tirage en direct du CNOSF à Paris.

Texte Jean-Louis Boutruche Crédit photos Jean-Louis Boutruche et Gauthier Le Roux (que je remercie)

photo

 

Encore un grand Bravo pour notre équipe, le coach, le staff et les supporters !!!!
L’ESTF grandit !!!

 

 

 


 

  • Petit rappel du parcours :